Le blog de la coordination éducation populaire et culture du Poitou-Charentes

La coordination éducation populaire et culture du Poitou-Charentes a réalisé ce blog afin de communiquer sur « l’espace public virtuel » les évolutions de ses travaux et revendications.

A venir, une série de petits films (1 à 2 mn) qui serviront à illustrer les baisses ou suppressions de subvention dans le domaine de la culture et en particulier celui de la démocratisation culturelle.

A titre d’exemple, bientôt sur ce blog, un texte de Claire Lasne Darcueil, lu par Yannick Jaulin (que nous remercions tout les deux, chaleureusement ainsi qu’André Curmi pour son innestimable travail de reliance) constituera la première proposition (en relation avec la réalisation des Yeux d’Iso qui doit être diffusée en avant première de séances cinéma (CRPC, Passeurs d’images) dans les jours qui viennent).

Nous espérons que de nombreuses contributions verront le jour dans les semaines et mois à venir…

Utilisons le web et les espaces de la vraie vie pour défendre, résister, réinventer face à cette triste « culture du résultat » qui se profile à l’horizon.

Le premier texte de Claire,  Populaire :

Si populaire
Vous trouvez que ça fait peuple
Education
Vous trouvez qu’ça fait peur
Y a pas à dire vous êtes dans l’air du temps
Vous êtes modernes
Restructurés
Repensés
Remâchés

Si pour créer
Il faut vous enfermer
Y a pas à dire vous êtes prêts pour la gloire
Pas pour la joie et pas pour le plaisir
Pas pour les autres mais pour votre nombril
Pas pour fêter les mots la vie le ciel
Pour enterrer les luttes et les fous rires

Les dinosaures on les retrouve encore
Les archaïques qui vivent en noir et blanc
Les pauvres drôles
Qui ont besoin des autres
Porter la voix
Ou bien tendre les bras
Tous ceux qui croient
Qu’ils n’ont pas tous les droits
Tous ceux qui croient que leur bonheur est là
Ils sont pas prêts à tout laisser tomber
A acheter le malheur qu’on leur vend
A devenir soudain indifférents
Ils sont pas prêts à prendre un air pressé
A agiter une gourmette sous le nez
Des pauvres drôles venus les écouter.
Ils ont plaisir à se lever le matin
Ils sont mêmes fiers voyez comme ils sont cons
De gagner moins que ceux qui sont tous seuls
A s’demander si machin va aimer.
Ca fait du monde qui a droit au bonheur

Et pour le prendre
Faudra venir l’chercher
Faudra déjà nous trouver sur la carte
Et faire un plein
Déjà c’est pas gagné
Les GPS des fois y nous trouvent pas
Et c’est normal vous les avez réglés
Et les portables on dirait qu’y passent pas
On rappellera et on vous indiquera
Et si vraiment vous voulez nous trouver
Nous expliquer qu’il faut nous arrêter
C’est juste après à gauche en arrivant
Y a l’ancienne poste qu’il a fallu fermer
Et vous tournez après l’ex tribunal
Vous trouverez bien au dessus de la voie ferrée
Y a pas d’problème vous pouvez traverser
La gare est comment dire désaffectée
Prenez à droite c’est un virage serré
On s’ra derrière l’ancienne maternité.
Ya une pancarte qui vous f’ra rigoler
« Service public », on vous f’ra un café.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized